Programme

Le programme de la candidature de Jean-Luc Mélenchon résulte d’un travail collectif...contrairement, par exemple, à celui de François Fillon... De nombreux citoyens ont été sollicités pour proposer de nouvelles mesures, recueillir et compiler les propositions, etc. Des avis d’économistes, sociologues ou encore spécialistes du climat ont également été recueillis.

Economie

De nombreuses propositions visent à recréer une réelle justice sociale. Minimas sociaux augmentés, grandes fortunes davantage taxées, spéculation boursière limitée, etc. Autant de mesures destinées à stopper l'avidité croissante de l'oligarchie financière sur le dos des classes populaires.

Un vaste plan de relance via le développement de l’économie de la mer est également prévu.

Pour les travailleurs indépendants, ils pourront, s'ils le souhaitent rejoindre la Sécurité Sociale plutôt que le RSI.

Vers la 6ème république

Elément phare du projet de la France insoumise pour 2017 : la création d’une 6ème République. Dès son élection, Jean-Luc Mélenchon lancera la tenue d’une assemblée constituante. Cette assemblée populaire constituée d’individus tirés au sort ou élus devra bâtir un nouveau contrat républicain. La 6ème République devrait ainsi mettre un terme à la monarchie présidentielle actuelle. Elle favorisera ainsi le pouvoir du parlement et la place de l’écologie.

Planification écologique

Véritable clé de voute du projet, l’écologie occupe un rôle majeur dans le programme de Jean-Luc Mélenchon. Il propose la réalisation d’une véritable planification écologique. Un vaste projet permettant à long terme l’arrêt du nucléaire, le développement de l’agriculture biologique, etc.

Le soutien aux whistleblowers

Dans une FAQ donnée sur sa chaîne Youtube, Jean-Luc Mélenchon a expliqué souhaiter donner la nationalité française à Julian Assange et Edward Snowden, s’il est élu. Ces derniers pourront ainsi trouver l’asile politique en France et être protégés par la République. Ils seront également décorés pour service rendu à la Nation.



Voilà un projet ambitieux face à des adversaires tenaces. Il constitue l'occasion de l’Humain au cœur de la société.
En bon républicain, nous ne dirons pas « que Dieu soit avec nous » ou « Inshallah » mais « Vive la République et vive la France ! »